Des crêpes un peu spéciales…

J’adore improviser au niveau de la nourriture et pour ceux qui ont regardé les articles précédents, vous savez que j’ai malheureusement des soucis avec mon cholestérol (et oui à l’âge de 22 ans cela est bien triste). Donc, je dois toujours bien faire attention à ne pas manger trop d’œufs, ou de produit contenant une grande quantité de mauvais cholestérol. L’idée des crêpes à la banane m’est venue car dans certaines recettes, il était possible de changer un œuf par deux bananes.  Donc aujourd’hui fut une sorte d’essai, pour voir si la consistance serait correcte et si le goût était bon ! Le résultat ?

20140912_082609[1]

Celui-ci fut plus que réjouissant ! Les crêpes étaient plus légères qu’avec des œufs, le goût de la banane n’était pas si prononcé que cela. Donc, je vous recommande grandement cet essai ! Prenez votre recette de crêpe habituel et remplacez l’oeuf ajouté par deux bananes ! Ici mes quantités étaient assez petites donc j’ai décidé de ne rajouter qu’une banane mais vous verrez aussi en fonction de la consistance ! N’ayez pas crainte s’il y a des grumeaux provenant de votre banane écrasée, ils apportent un côté encore plus moelleux aux crêpes !

Bonne dégustation !

 

Le déj…dîner !

Il est 11 h, vous venez de vous réveiller, vous avez vraiment faim et ne pouvez plus attendre de vous nourrir : voilà ce qui m’est arrivée aujourd’hui ! Donc vous êtes tiraillés entre le fait de manger un petit-déjeuner un peu sucré ou de manger votre repas : salade + viande ou autre. Mon choix a été très rapide lorsque je me suis rendu compte que je n’avais plus de salade, plus de viande, plus de rien en fait à part des œufs, du lait de riz, du vieux pain…. La solution à mon manque de nourriture fut très facile et rapide : le pain perdu !

Vous avez besoin de ces trois ingrédients cités plus haut en y ajoutant de la cannelle, du sucre et en utilisant du beurre sans lactose pour les faire cuire à la poêle.

Voilà les étapes à suivre :

  1. Cassez un œuf dans un bol.
  2. Mettez une quantité identique que celle de votre œuf de lait de riz.
  3. Rajoutez une cuillère à soupe de sucre.
  4. Rajoutez une cuillère à café de cannelle (si vous aimez vraiment beaucoup la cannelle.
  5. Fouettez le tout.
  6. Trempez votre tranche de pain dans votre bol puis laisser absorber le pain (si vous préférez du pain perdu plus mou laisser le 2 à 3 bonnes minutes dans le bol pour qu’il absorbe un maximum de liquide).
  7. Mettez une poêle à chauffer avec un pain de beurre.
  8. Pour finir, faites revenir votre tranche de pain dans la poêle des deux côtés jusqu’à ce que le pain prenne une couleur dorée !

Voilà ce que ça donne :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bonne dégustation !

Smoothie à la banane !

Buongiorno,

Vous cherchez une boisson fraîche et fruitée pour la fin de l’été ? J’ai une petite recette très simple et délicieuse alors ne bougez pas !

Vous n’avez besoin que de 3 choses :

  1. Une banane coupée et que vous aurez placée deux bonnes heures dans le congélateur ou bien mettez deux glaçons si la banane n’est pas congelée
  2. Une demi tasse de lait de riz ou de soja ou autre
  3. 3 cuillères à café de miel

20140903_143252[1]

 

Il est préférable de laisser votre boisson pendant une heure au frigo pour que le goût de la banane soit plus fort (donc n’hésitez pas à mettre un peu de citron dans le smoothie pour qu’il ne prenne pas une mauvaise couleur).

Bonne dégustation !

 

Chocolat et poire, un délice !

Après les bananes, ce sont les poires qui rendent l’âme ! Alors, rien de mieux qu’un gâteau pour récupérer la catastrophe. Et rien de mieux que du chocolat noir pour rehausser le goût de ces petites poires Durondeau !

J’ai eu peur que le gâteau soit trop cuit, car le dessus commençait à bien noircir alors que l’intérieur n’était pas encore cuit ! Bien heureusement, ce ne fut pas le cas et le gâteau était assez moelleux !

Voilà ma recette :

3 poires Durondeau pas trop ferme

200g de chocolat

4 oeufs

80g de sucre

65g de beurre

1 paquet de sucre vanillé

1 paquet de levure chimique

Premièrement, préchauffez votre four à 190°. Pelez et coupez vos poires en petits dés. Ensuite, séparez les jaunes des blancs d’oeufs. Fouettez vos jaunes avec le sucre et sucre vanillé jusqu’à ce que votre mélange blanchisse. J’ai utilisé mon cooking chef ce qui m’a beaucoup aidé à faire blanchir ces petits jaunes. Mélangez la farine et le levure et incorporez les au mélange précédant.

Prenez votre chocolat et mettez-le dans une casserole à feu doux. Lorsque celui-ci commence à fondre, ajoutez-y le beurre. Quand le chocolat et le beurre sont fondus, ajoutez les cubes de poires.

Ensuite, mêlez le mélange chocolat au mélange farine-sucre. Battez les blancs en neige et incorporez-les sans les casser à la pâte.

Enfin, beurrez et farinez votre moule et enfournez pendant 25 à 30 minutes. Surveillez la cuisson à l’aide d’une lame de couteau.

Lorsque le gâteau est cuit, démoulez-le et laissez le tiédir. Il est meilleur de le manger tiède !

Bonne dégustation !

Cake banane-choco !

Après de longues semaines d’absence due à mon retour à l’université, j’ai décidé de revenir avec un petit préféré qui est le cake à la banane-chocolat sans oeufs ! Le début d’une nouvelle année d’université est toujours assez difficile à suivre surtout quand les cours finissent tard, mais maintenant que la situation se stabilise mes recettes vont revenir assez vite !

Ce cake était en fait lourd même si j’avais éliminé les oeufs, cela était sûrement dû au chocolat. Malgré tout, c’était très bon, surtout pour le petit déjeuner.

Voici la recette pour le cake :

3 bananes mûres

1 petite tasse de sucre

2 petites tasses et demi de farine

1 sachet de farine

500ml de crème fraiche Alpro soja

1 bouchon de rhum

50g de chocolat

Préchauffez le four à 180°C. Ensuite épluchez et écrasez les 3 bananes et ajoutez-y le sucre. Mélangez bien puis ajoutez la farine petit à petit (Vous pouvez le faire au robot ménagé). Enfin rajoutez la crème, le rhum et le chocolat coupé en petits morceaux !

Mettez ensuite la pâte dans le moule à cuire et enfournez le cake pour 25 minutes !

Bonne dégustation !

Moelleux sans oeufs et sans lactose !

Après une rentrée fracassante à l’université, je suis de retour pour quelques recettes délicieuses et chocolatées ! Après un barbecue en famille, les gourmands accroc aux desserts m’ont demandé de leur préparer un fondant au chocolat, mais pour éviter les problèmes de lourdeur, j’ai dit au-revoir aux oeufs ! Car une cuisine sans oeufs est une cuisine plus saine ! Cela fait depuis quelques mois que j’essaie d’éviter les oeufs au maximum, car j’ai appris que j’avais du cholestérol ! Depuis lors mes efforts ont payé et mon cholestérol est devenu normal et sain !

Pour 6 personnes :

200gr de chocolat noir sans lactose (lisez bien les ingrédients car les emballages changent)

200gr de sucre roux

150gr de beurre

150gr de farine

150ml de crème fraiche Alpro soja

1 pincée de sel

Préchauffez le four à 180°C. Ensuite, faites fondre le beurre et le chocolat au micro-ondes avec la pincée de sel. Ajoutez le sucre, la farine et la crème fraiche et bien mélangez. Versez le mélange dans un moule et enfournez le 25 minutes. Laissez tiédir avant de déguster !

Mon Craquelin sans lactose !

En tant que Belges, je me devais d’écrire un article sur le craquelin et surtout de réaliser la recette ! J’ai donc transformé une recette pour substituer le lait et autres ingrédients bannis et le résultat que j’ai obtenu était de un très volumineux et de deux très bon ! Si vous avez aussi toujours voulu essayer le craquelin à la Belge, avec les bons morceaux de sucre, voici la recette ! Rien de mieux pour les petits déjeuners du dimanche et vu la quantité que l’on obtient vous en aurez pour toute la semaine !

Pour 2 gros craquelins :

500g de farine

30g de levure fraiche

250ml de lait tiède alpro soja

50g de sucre en poudre

150g de sucre perlé (en gros cristaux)

100g de beurre

1 oeuf

Pincée de sel

Mélangez la farine et le sel. Faites un puit avec la farine, ensuite mélangez le sucre en poudre, la levure que vous avez délayée dans le lait tiède, le beurre mou, l’oeuf et pétrissez le tout avec vos mains ou bien un robot ménagé.

Laissez gonfler la pâte pendant 20 minutes. A la fin de vos 20 minutes, ajoutez le sucre perlé.

Beurrez et farinez une plaque qui va au four et posez-y la pâte que vous avez coupé en deux préalablement. Laissez reposer pendant 30 à 45 minutes dans une chambre fermée et isolée des courants d’air.

Ensuite, vous serez stupéfait car la pâte aura au minimum triplé de volume. Après les dix minutes de préchauffage mettez la plaque au four à 220°C pendant 15 à 20 minutes ou plus, tout dépend du four. (Faites attention, vous risquez de devoir diminuer la température du four lors de la cuisson. Gardez un oeil sur vos craquelins !)

Bonne dégustation !

Un cramique sans lactose !

Ayant acheté de la levure de boulanger en très grande quantité (oui je sais, quelle idée !), j’ai décidé de l’utiliser le plus possible en préparant des gâteaux, cakes, cramiques, craquelins et pains en tout genre. Voici la première recette que j’ai réalisée il y a une semaine et qui a beaucoup plus à toute la famille. Le cramique et ces petits raisins secs était délicieux avec un peu de confiture ou pour mon aînée du Nutella. Si vous en avez marre de vos petits déjeuners tartine oucorn-flakes cette recette est faite pour vous même si cela dure longtemps pour obtenir ce cramique ! Il en vaut le coup !

Ingrédients pour le cramique :

250g de farine

1 oeuf

100ml de lait de soja

15g de sucre en poudre

1 càc et demi de sel

10g de levure fraîche du boulanger (vendu en petit cubes)

60g de beurre ramolli et non fondu

150g de raisins secs

La veille de votre dégustation, délayez la levure fraîche dans 50ml de lait. Ensuite, faites une fontaine avec la farine sur un plan de travail ou dans un robot ménagé, ajoutez-y au centre un oeuf, les 50 ml de lait restant, le sucre et le sel. Mélangez le tout puis enfin rajoutez la levure délayée et pétrissez l’ensemble (à la main ou au robot).

Lorsque votre pâte est homogène, il est temps d’y incorporer le beurre ramolli et ensuite les raisins secs. Formez une boule avec votre pâte et placez la dans un saladier recouvert d’un torchon humide. Laissez lever pendant 3h.

Lorsque les 3 heures sont passées, la pâte doit avoir doublé de volume. Appuyez sur la pâte pour la faire retomber et repliez-la sur elle-même. Formez à nouveau une boule que vous replacerez dans un saladier couvert d’un film plastique et placez-le au frais pendant toute la nuit.

Le jour même, façonnez la pâte en un pain que vous placerez dans un moule à cake beurré et fariné. Laissez à nouveau lever la pâte pendant 1h30.

Préchauffez votre four à 200°C. Badigeonnez votre cake avec un oeuf battu et fendez le pain dans sa longueur. Enfournez le et laissez cuire pendant 30 à 40 minutes ! Attention à la coloration, si besoin diminuer la température à 180°C. Quand il est cuit, sortez le du four et démoulez les sur une grille !

Voici le petit-déjeuner du dimanche !

Bonne dégustation !

Mon substitut au Nutella ou autre pâte à tartiner !

Lorsque mon test au lactose a été positif, j’ai tout de suite regardé mon Nutella et je lui ai dit au revoir ou plutôt adieu ! Mais mon envie de pâte à tartiner était beaucoup trop forte, j’ai donc cherché et trouvé dans un magasin Bio de ma ville. J’ai été tout d’abord très pessimiste en me disant que rien ne pourra remplacer mon amour pour le Nutella, mais je dois dire que comme à mon habitude, je parle trop vite.

J’ai rencontré monsieur Chokénut il y a quelques mois et il me comble de bonheur ! Il est beaucoup moins gras que le Nutella et le plus de ce produit est qu’il contient de petite bille croquante de noisette. C’est un vrai délice enfin à mon humble avis.

Essayez-le et vous en serez ravis, croyez-moi !

Bonne dégustation !

Meringue géante !

Aujourd’hui j’ai enfin essayé mon cooking chef de Kenwood, un peu hésitante, j’ai commencé par une recette très facile qui me permet de me familiariser avec cette machine. J’ai été absolument stupéfaite du résultat, de plus la machine ne fait pas autant de bruit que cela (sauf pour mon chat qui a écarquillé les yeux pleins de frayeur).

Je me suis donc empressée d’ouvrir mon Kenwood, même si cette ouverture était un vrai casse tête que j’ai résolu après une bonne minute, ensuite j’y ai introduit le batteur pour faire monter mes blancs en neige avec le sucre. La meringue que j’ai obtenue, était tellement ferme qu’elle n’arrivait plus à se décrocher du batteur et du récipient.

J’adore la meringue, malheureusement même si cela est très bon et facile à faire, je le déconseille car c’est une grande perte d’énergie que d’utiliser son four pendant cinq heures. Si vous voulez vraiment la faire vous-même faites-en pour un régiment, comme cela vous pourrez la conserver et la perte d’énergie sera compensée.

Ma première impression de cette machine est excellente, j’ai vraiment hâte de recommencer une nouvelle recette et d’utiliser cette fois-ci la totalité des fonctions de ce cooking chef. Peut-être me tenterais-je à ce risotto auquel je pense depuis quelques jours ou bien un bon pain, ne sait-on jamais je changerai encore d’avis !

Recette pour une meringue vraiment géante :

4 blancs d’oeufs

250g de sucre glace ou impalpable

Avant toute chose, préchauffez votre four à 120°C.
Battez au batteur électrique ou bien avec un robot multifonction vos blancs d’oeufs avec le sucre impalpable pendant 10 minutes. Lorsque ceux-ci sont monté et sont bien fermes, étalez la meringue sur une feuille de cuisson et enfournez-la dans le four en diminuant la température à 110°C pendants 4 à 5 heures.
Si votre meringue brunie fortement ouvrez la porte du four. Quand vous la sortirez du four, elle sera prête à être mangée car elle refroidit très vite. Sur les photos, vous pouvez remarquer que ma famille et moi, nous nous sommes amusés à décorer notre meringue d’une manière assez spéciale. L’inspiration du moment et le temps pourri nous auraient peut-être influencés qui sait. Autant qu’il neige si la pluie est toujours là !

Bonne dégustation !