Le saviez-vous ?

Pour ceux qui aime les spaghettis, pour ceux qui ne peuvent point se passer de fromage dans leur pâte… Voici une bonne nouvelle : certains fromages râpé ne contiennent en fait pas de lactose. Vous raffolez de parmesan ? De gruyère ? Ou encore d’Emmental ? Figurez-vous qu’il n’y a pas de lactose dans ceux-ci ! Alors, faites-vous plaisir.

Si vous voulez absolument manger du fromage, il n’y a qu’une seule condition à votre désir. Celle-ci est la durée d’affinement. Vérifiez toujours que le fromage que vous désirez soit affiné pendant plus de 3 mois. Comme pour le fromage de chèvre qui vous manque, regardez la durée (malheureusement qui n’est pas souvent indiqué).

En attendant voici une petite recette de « gaufres » au saumon très rapide quand vous êtes en kot :

–          2 pâtes à pizza sans lactose (à vérifier dans la constitution)

–          Un fromage de chèvre à tartiner affiné plus de 3 mois

–          Des tranches de saumon

–          Vous aurez aussi besoin d’une machine à croque monsieur

Prenez une pâte à pizza, étalez là sur un plan de travail. Recouvrez la pâte de fromage de chèvre. Ensuite, placez les tranches de saumon sur l’entièreté de la pâte. Prenez l’autre pâte, étalez la sur l’autre pour ainsi refermer la préparation. Coupez des rectangles de la taille des carrés de votre machine à croque monsieur et faites les cuire 5 minutes en les surveillant. A manger avec une bonne petite salade ! Repas simple et rapide à faire en kot !

Bonne dégustation !

Publicités

Poisson et jambon fumé ?

Le poisson, toujours le poisson ! L’hiver arrive et mon manque d’iode se fait sentir, voilà pourquoi j’ai décidé de faire une recette de poisson. Enfin une recette, plutôt une cuisson ! Des courses rapides et une envie de poisson, mon choix s’est arrêté sur 3 bellestruites prêtes à l’emploie.

Il y a quelques semaines j’ai lu une recette de truites et lard cuites au four ce qui m’a assez interpellé ! Est-ce bon ? L’idée me semblait farfelue, mais cette semaine, en voyait ces petites truites je me suis dit, pourquoi pas ! Par contre, j’ai changé le lard par du jambon fumé, car il m’en manquait ! Les deux étant assez proche, j’ai tenté le coup !

Maintenant vous allez me demander si cela est bon ! Et bien figurez vous que oui ! J’ai vraiment aimé l’association Truite et Jambon fumé agrémenté de citron !

Voilà ma petite recette :

3 truites

1 citron

3 tranches de jambon fumé

des épices : sel, thym, etc…

huile d’olive

Si votre poisson n’est pas encore vidé, faites-le. Quand il est nettoyé, coupez votre citron en fine tranche et placez une tranche dans chaque poisson (j’en ai malheureusement mis de trop et l’amertume du citron à un peu attaqué le goût). Ensuite enroulez votre jambon fumé autour du poisson, je n’en ai mis qu’une tranche, mais vous pouvez bien sûr en mettre plus ce qui donnera encore plus de goût ! Enfin mettez vos épices et un filet d’huile d’olive sur vos poissons !

Enfournez vos poissons pour plus ou moins 20 minutes en chaleur tournante à 200°, puis finissez les en dorant le dessus avec la fonction grill !

J’y ai ajouté des chicons braisés ! Si vous voulez la recette laissez-moi un message !

Bonne dégustation !

 

Blanc de seiche et poivrons !

Ce matin, en allant faire mes courses, je suis tombée sur de très belle seiche et je me suis laissée tenter à les acheter même si je n’avais aucune idée de comment les cuisiner. J’ai voulu les faire revenir à la poêle dans de l’huile, mais on ne peut pas toujours avoir le résultat que l’on veut. Les blancs de seiche étaient en fait gorgé d’eau et j’ai dû vider la poêle plusieurs fois pour espérer que mes lamelles grilleraient et seraient dorées mais c’était trop espéré. J’ai émis l’hypothèse que les blancs de seiche auraient été congelés ! Enfin comme je vous dis, ce n’est qu’une hypothèse mais j’irai bien demander à ce magasin !

Enfin voilà la recette :

3 blancs de seiches

1 poivron rouge

3 gousses d’ail

3 càs d’huile

Sel et poivre

Coupez vos blancs en lamelles. Préparez une poêle avec les 3 cuillères à soupe d’huile, faites-la chauffez au maximum. Lorsque l’huile est bien chaude, placez-y vos lamelles et faites les dorer (en espérant qu’elles dorent). En attendant, coupez le poivron en petits morceaux. Lorsque que les seiches sont bien prises, ajoutez les 3 gousses d’ail, salez et poivrez et mélangez bien.

Ajoutez ensuite le poivron et laissez dorer avec le tout. Faites attention à ne pas trop les faire cuire, laissez maximum 12 minutes sur le feu. Lorsque tout est prêt, servir aussitôt !

Bonne dégustation !

Si vous aimez la sole, rien de mieux que cette recette croustillante !

Comme je l’ai déjà dit précédemment, j’adore le poisson sous toutes ses coutures : frits, cuits à la vapeur, au four, etc…  Ici, ma petite cousine a choisi le poisson car elle n’avait jamais goûté la sole et pour être honnête j’avais bien besoin de me remémorer son goût et nous nous sommes mises d’accord sur  la façon dont nous allions la cuisiner. Le croustillant pour moi dans une recette de poisson apporte un plus indiscutable, en m’inspirant d’une recette et des fameux fish sticks, moi et ma petite sous-chef nous nous sommes préparées à lever des filets de soles ce qui n’a pas été chose facile mais avec du temps et de l’effort tous finis par fonctionner !

Dan cette recette, j’ai utilisé du fromage sans lactose de la marque Valio, à vrai dire, ce fromage « sans lactose » sois disant ne fonctionne pas sur moi et  il semblerait que pour une firme alimentaire qui vend un produit sans lactose celui-ci doit avoir une teneur inférieur à un certain pourcentage mais pas égale à zéro. Si sur l’emballage il y a zéro gramme de lactose cela ne veut pas dire qu’il n’y ai pas 0,5 g de lactose. Peut être qu’ils ne sont pas totalement honnête avec nous, les intolérants aux lactoses, ou bien je devrait refaire un essai ! C’est à démontrer, je vous tiendrai au courant.

Pour cette recette vous avez besoin de : (Pour 5 personnes)

5 petites soles entières ou en filets (ce qui ma foi est plus facile à préparer)

100g de farine

3 oeufs

100g de chapelure

100g de fromage Valio sans Lactose

sel et poivre

Une friteuse ou une poêle avec de l’huile de raisin (plus sain pour le santé)

Premièrement, la tâche la plus dure,  levez les filets de soles ( J’exagère fortement, cela prend juste un peu de temps) ! Lorsque les filets sont levés ou si vous avez pris des filets de soles à la place de soles entière, coupez les filets en lamelles dont la largeur ne dépasse pas les 2 cm.

Faites tremper les lamelles dans une assiette de farine que vous avez assaisonné, elles doivent être complètement recouvertes. Ensuite, préparez un bol avec les 3 oeufs et battez-les puis trempez les dedans. Et enfin mélangez la chapelure et le fromage sur une plaque et recouvrez chaque lamelle du mélange. Réservez les sticks sur le côté et allumez votre friteuse ou chauffez votre poêle remplie d’huile.

Vous connaissez la suite, quand l’huile est bouillante, trempez-y vos lamelles et laissez les dorer des deux côtés. Préparez un plat que vous allez recouvrir de papier essuie-tout pour absorber l’excédent de graisse. Placez-y vos fish-sticks bien dorés.

Je vous conseille de préparer une sauce aïoli, pour cela prenez de la mayonnaise, un demi-citron et une gousse d’ail. Mélangez le tout et c’est prêt !

Bonne dégustation !

Ma soupe aux raviolis japonais !

Dans la famille, nous sommes très fervents de la cuisine asiatique mais surtout japonaise. Donc c’est aujourd’hui que j’ai voulu tenter de faire des raviolis japonais aux crevettes avec une pâte pour gyoza. Ces raviolis sont accompagnés d’une sorte de soupe/bouillon aux différents légumes.

Pour les raviolis :

1 sachet de 40 disques de pâtes gyoza (vous pouvez en trouver dans les épiceries asiatiques)

300g de crevettes

50g de poireau cuits à l’eau bouillante, coupé en petits cubes

Huile de sésame

Sauce soja

10g  de sésame

1 gousse d’ail pressée ou émincée

Coupez les crevettes en petits cubes, ensuite ajoutez les autres ingrédients. Quand vous avez tous mélangez, commencez à décoller les disques pour les remplir et les refermer grâce à un peu d’eau tiède de la façon suivante :

http://www.youtube.com/watch?v=spsGbDWauf4

Les raviolis sont finis, il n’y aura plus qu’à les mettre dans le bouillon.

Pour le bouillon :

1 carotte

1 oignon

1 poireau

2 cubes de bouillon (1 aux légumes et 1 à la viande)

Les épices : coriandre, échalote, gingembre, poivre de Cayenne, ciboulette sel et poivre.

1 pot de shiitakes frais ou séchés

Remplissez une casserole qui peut contenir 2,5 litres d’eau au 3/4, ajoutez des carottes coupés en lamelles, le poireau coupés en tranche, l’oignon coupé en lamelles, les deux cubes de bouillon, les épices les shiitakes. Laissez bouillir pendant 5 minutes puis laissez mijotez en recouvrant la casserole pendant 20 à 30 minutes.

Quand les légumes sont bien moelleux, rajoutez les raviolis et laissez cuire pendant 3 à 5 minutes. Quand les raviolis sont cuits servez dans de grands bols avec un œufs dur coupés en deux.

Bonne dégustation !

Une paella faite maison !

Ma grand-mère adore la cuisine du sud et quand il s’agit de choisir ce que l’on va cuisiner pendant la semaine, c’est sans aucune hésitation qu’elle m’a rappelé ce plat coloré et toujours agréable à manger sauf quand il est surgelé ! Alors rien de mieux que de la faire par soi-même, croyez-moi le goût n’en est que meilleur et ces saveurs naturelles non exhaussé par l’abus de sel des produits surgelés vont vous émoustiller les papilles !  De plus si vous n’aimez pas un ingrédient, comme moi et le chorizo, rien de mieux que de l’enlever !

Pour 6 personnes :

6 ailes de poulets

300g de mixte de fruits de mer (calamars, moules, crevettes)

1 grosse tasse de riz long grains

2 tasses de bouillon de légumes

1 boite de conserve de petits pois

1 poivron

2 gousses d’ail

1 oignon

2 tomates

3 cuillères à soupe d’huile d’olive

1 cuillère à café de safran

1 cuillère à café de poivre de Cayenne

Sel et poivre

Avant toute chose faites cuire vos ailes dans de l’eau chaude, portez à ébullition et sortez les de l’eau. (Attention au débordement, cela m’arrive tous le temps !). Il est intéressant d’écumer l’eau pour enlever les déchets qui se mettent en suspension pendant la cuisson du poulet. Cette cuisson permet au poulet de garder une certaine humidité lors de sa cuisson au four qui pourra être réduite ce qui l’empêchera de s’assécher. De plus, il faut savoir que le poulet est fréquemment porteur de Campylobacter qui peut entraîner de graves intoxications alimentaires (pour plus d’information :http://fr.wikipedia.org/wiki/Campylobacter), le cuire deux fois permet d’éviter ce genre de risques. Ensuite prenez une poêle à paella ou une grande poêle avec un grand rebord pour éviter que les ingrédients ne débordent. Mettez le feu au plus fort, et ajoutez les 3 cuillères à soupe d’huile d’olive. Quand l’huile commence à frémir, ajoutez les poivrons coupez en lamelles, les oignons et les 300g de mixte de fruits de mer. Laissez cuire 10 minutes.

Quand les poivrons sont un peu grillés et les oignons dorés, ajoutez les tomates coupées en gros cubes puis les petits pois. Laissez mijoter pendant 5-10 minutes et ajoutez l’ail et les épices (safran, poivre de Cayenne, sel et poivre).

Il est temps de rajouter le riz, quand celui-ci devient translucide ajoutez le bouillon et le poulet et enfin recouvrez la poêle pour que le bouillon ne s’évapore pas et que le riz absorbe le plus de liquide possible.

Lorsque le riz est bien gonflé et n’est plus croquant, c’est près !

Bonne dégustation !

Bouillabaisse au grondin !

La recette suivante à énormément plu à ma famille, je suis une grande fervente de poissons. Je pourrais manger du poisson tous les jours, ça ne me poserait aucun problème. C’est aussi l’ingrédient que je préfère cuisiner par-dessus tout ! Le plat que j’ai réalisé aujourd’hui était une sorte de bouillabaisse aux grondins (qui est un poisson fort semblable à la sole).

Pour ma bouillabaisse :
500-800g de grondin

1 oignon et demi

2 gousses d’ail

1 c à s d’harissa

1c à c de gingembre en poudre

1c à c d’épices pour poisson

1c à c de curcuma

1 boite d’olives noires dénoyautés

1 boite de tomates

100ml de citron

300ml de bouillon de poisson ou de légumes

1 boîte de tomates concentrées

De l’huile d’olive

Prenez une casserole et versez de l’huile d’olive, attendez qu’elle soit assez chaude pour y verser les oignons émincés ensuite remuez jusqu’à ce qu’il soit dorés et ajoutez-y l’ail, les épices et le citrons. Mélangez pendant 2 min, puis rajoutez les olives et la harissa, après 1 min le poisson coupé en gros cubes et mélangez jusqu’à ce que celui-ci soit coloré.

Mettre ensuite le bouillon, la boîte de tomates ainsi que celle de concentrées. Laissez mijotez pendant 15 minutes, ne pas trop faire cuire ou le poisson deviendra élastique.
Servir avec une bonne baguette pour saucer à volonté !

Bonne dégustation !