30 Days Vegan Challenge : pourquoi j’ai décidé de m’y mettre ?

Bonjour,

Aujourd’hui, je reviens vers vous avec une décision importante que j’ai prise. Cela fait quelques semaines que j’ai commencé des recherches, que je me suis mise à lire sur le végétarisme et le veganisme. Ma décision de commencer un challenge Vegan s’est faite particulièrement pour ma santé.

Dans ce post, je vous expliquerai exactement pourquoi et comment je me suis décidée.

tumblr_inline_mndnwjyumX1qz4rgp

Cela va faire quelques années que je me bats avec mon cholestérol et mon taux de fer. Depuis que je suis revenue des Etats-Unis, ma santé s’est très fortement dégradée. Mes différents taux de cholestérol sont une vraie catastrophe, ce qui ne présage rien de bon pour la suite.

Mon expérience aux  Etats-Unis a été absolument incroyable et restera ancrée dans ma mémoire comme tel mais je dois dire que l’impact que ce voyage a eu sur ma santé restera aussi ancré pendant quelques années. Quand je me rends compte de la dégradation de ma santé aux Etats-Unis, je me pose une réelle question sur les personnes qui vivent là-bas. De plus, je me nourrissais assez bien : pas de fast-food (ou du moins peu). Par contre, je consommais énormément de produits laitiers et de viande. Mes premiers symptômes ont été la perte de cheveux mais quand je parle de perte, ce n’est pas un peu, j’ai réellement perdu la moitié de ma masse capillaire. Je récupère doucement mes cheveux mais c’est comme les régimes, on gagne facilement du poids mais pour en perdre c’est une autre histoire. J’ai aussi commencé à ressentir une extrême fatigue qui m’empêchait de sortir de mon lit pendant toute une journée. Ce qui m’a interpellé, c’est qu’à un certain moment, je suis allée faire une prise de sang et que pour eux tout allait bien. Quand je suis revenue en Belgique 10 mois plus tard, j’ai fait LA prise de sang qui montrait réellement que mon taux de cholestérol était catastrophique, mon taux de fer était catastrophique aussi, peu de magnésium, certaines de mes vitamines qui n’étaient pas au bon niveau non plus.

Bref, une catastrophe!

Il m’a fallu un an pour diminuer mon cholestérol et tout allait mieux. Jusqu’au moment où, j’ai décidé de partir en Erasmus en Italie, dans la capitale gastronomique par excellence : Bologne. J’aurais dû me douter que ça allait repartir en vrille. Après avoir pris quelques kilos (pizzas, pâtes, mortadella, fromage en cause, je l’avoue), j’ai refais des prises de sansg qui ne montraient rien de bon. A nouveau, mon cholestérol dépassait toutes les limites du possible et mon médecin n’était pas très content.

Cela va faire 4 mois et demi que je suis revenue en Belgique et le cholestérol a un peu baissé mais ce n’est pas top et à 23 ans, commencer à prendre des médicaments c’est un gros NON!

Alors me voici, sachant que je ne peux déjà pas manger des produits laitiers et que je dois éviter à tout prix de manger des oeufs, je me suis dit « Et si je décidais de devenir vegan pendant 30 jours ? ». Alors, même si j’ai commencé avant hier, je compte bien démarré mes 30 jours ce lundi 15 Novembre et je vous ferai part de mon expérience et des impacts positifs et négatifs de ce nouveau régime alimentaire et surtout des recettes!

En attendant, prenez soin de vous!

Une longue absence, un long voyage culturel et culinaire…

Cela va faire de longs mois que je n’ai plus écrit et partagez ma relation avec la nourriture. A vrai dire, ma relation avec la nourriture n’a pas forcément été très saine pendant mes quelques mois d’absence. Excès de tout, surtout de lactose ! Ayant passé deux semestres à Bologne, capitale culturelle de la nourriture (merci pour la ligne), il m’a été impossible de surpasser ma gourmandise. Je ne regrette pas toutes ces glaces, pâtes, tiramisu, cappuccino, etc… Mais à un certains moment notre corps nous renvoie les mauvais traitements, heureusement j’ai décidé de me concentrer sur le sport même si je me suis laissé-aller à la nourriture. Mais comme on le dit toujours, une bonne hygiène de vie c’est 20% de sport et surtout 80% d’une bonne alimentation. Donc, il y a un moment où on doit se reprendre en main et arrêter tous ces maux auto-infligés.

La nouvelle année universitaire commence pour moi, encore un master à réaliser et encore deux ans de vie en kot/colocation ce qui n’est jamais facile au point de vue régime alimentaire mais c’est le moment de l’année où on se dit, ça y est, on s’y met.

J’ai hâte de pouvoir partager à nouveau toutes mes recettes avec vous. Le sans lactose,c’est tout à fait possible! Il existe de plus en plus de produits  qui nous permette de profiter et de pouvoir faire les mêmes plats riches et goûteux!

Il y aura aussi des changements au niveau des thèmes sur le blog. J’aimerais aussi partager ma relation avec le sport et mes passions. J’espère que ces modifications vous ravirons!

En attendant, je vous laisse des photos de mon année en Italie!
A très bientôt et bonne rentrée surtout!

 

Nouvelles aventures = nouvelles découvertes culinaires !

Bonjour à tous,

J’ai décidé il y a quelques mois de continuer mon aventure universitaire à Bologne, en Italie. Mes examens réussis en juin, j’allais donc partir à l’aventure, seule, sans connaître la langue, sans logement (oui je sais, j’aime les risques).

Et me voilà : cela va faire un peu moins d’une semaine que je suis arrivée et que j’ai trouvé un logement (non je ne vis pas dans une tente sur le campus universitaire). Ma première rencontre avec la nourriture a été un peu spéciale car en fait je n’ai pas fait connaissance avec la nourriture. Le rythme de vie italien est bien différent du nôtre. Je vous explique : il n’y a presque pas de supermarché à l’intérieur de la ville. J’ai pu remarquer que les gens sortaient le plus souvent au café pour se nourrir et allaient faire leurs courses en dehors des remparts, où la vie étudiante est abondante. Donc, pendant quatre jours, je me suis nourri de petits biscuits et du délicieux déjeuner que l’hôtel offrait (oui cela est bien de la mozzarella) !

 20140830_094158

Heureusement, j’ai pu trouver juste à côté de mon appartement un supermarché (très petit mais je prends tout ce que je trouve). Les premiers jours ont été difficiles et la consommation de Lactase fut grande !

20140829_123434

En faisant ce voyage, je me suis lancée un grand défi car je vais vivre cinq mois dans un pays où on mange beaucoup de fromage et dont la consommation de lactose est donc très importante. Je reste positive sur le fait de pouvoir trouver de nouvelles recettes avec des ingrédients que je ne connais pas et bien sûr vous faire partager tout cela. Je peux déjà dire qu’en ayant fait mes courses aujourd’hui, j’ai trouvé de nombreux produits sans lactose donc mon espoir de ne pas mourir dû a de fortes douleurs est resté intacte.

A la prochaine,

Ciao!

Retour après une longue absence

Cela va faire maintenant beaucoup trop de mois que j’ai laissé ce blog culinaire périr ! Je me suis rendu compte que je ne prenais plus le temps pour moi et ma cuisine tant aimé.

La vie d’étudiante est beaucoup plus prenante que je l’aurais cru. J’ai fait face à de nombreuses difficultés d’horaire mais j’ai envie de reprendre en main ce blog. J’en ai appris beaucoup sur le lactose ou sur des aliments que je ne pensais pas pouvoir manger et en fait si ! Par exemple l’emmental peut être mangé par des intolérants au lactose car il contient 0% de lactose.

J’ai découvert de nouveau complément alimentaire qui fonctionne encore mieux : le Lactose Ok instant. Un petit sachet qui se dissout dans la bouche et qui agit instantanément ce qui me semble très utile en cas de petites urgences, de repas rapidement mangé avant d’aller en cours ou une sortie improvisée.

Je promets un retour avec de nouveaux articles et de nouvelles recettes surtout pour les étudiants donc préparer vos petits fours et vos micro-ondes !

A dans pas longtemps !

P1080853