Un vrai petit déjeuner ?

Bonjour à tous,

Je viens aujourd’hui avec une simple question : que déjeunez-vous le matin ?

J’ai longtemps cherché un petit-déjeuner qui me mettait de bonne humeur mais aussi qui me permettait de ne pas mourir de faim à 10h du matin quand votre premier cours vient de se finir! Et devinez quoi ? Je l’ai trouvé!

J’ai pu découvrir que je réagissais très mal au sucre le matin. Par exemple, une simple tartine recouverte avec de la confiture me donne envie d’ingurgiter tout le frigo 30 minutes après l’avoir mangé. Je dirais que chez moi (et je pense chez la plupart des personnes) le sucre provoque une sorte de sensation de manque qui me donnent envie d’en consommer plus. Mais comment cela se fait-il ? Tout simplement parce que ce sont des sucres rapides : pain + glucose = pire petit-déjeuner que vous pouvez manger ! Et je ne viens même pas introduire le sujet de votre bol de céréales le matin (en fait je viens de le faire) car celui-ci est démoniaque pour votre concentration et votre appétit tout au long de la journée ! Alors, oubliez les spécial K !

Pourquoi oserais-je venir vous ennuyer avec le petit déjeuner ? Pour plusieurs raisons :

  1. J’ai toujours voulu avoir une alimentation très saine et si je commence par un petit-déjeuner qui ne l’est pas, c’est déjà foutu pour moi!
  2. Depuis que je déjeune mieux, j’ai perdu du poids (non je ne parle pas d’un régime miracle bien sûr). J’ai pu remarquer que ma faim était calmée tout au long de la journée si je prenais mon petit-déjeuner équilibré.

Maintenant, vous vous demander quel est mon petit déjeuner et voici les 3 ingrédients principaux :

  • Lait d’amande (oui ils sont absolument adorables, voilà pourquoi j’ai choisi cette image)

productheader

  • Quacker (flacon d’avoine)

front.16.400

  • 1 fruit frais (ou congelés)

frozen_raspberries1

Il est en effet exacte que la framboise contient du fructose qui est en fait du sucre mais voyons, c’est quand même meilleur que le nutella ou le pot de confiture chers lecteurs ! La préparation est très facile, vous prenez une demi tasse (une grande tasse vous devez quand même vous nourrir) de quacker, une tasse entière de lait d’amande et quelques framboises congelées. Vous mettez le tout dans une casserole et faites revenir à feu moyen le temps que les avoines absorbent le lait et que les framboises se réchauffent un petit peu. Cela prend maximum 5 minutes.

Ce petit-déjeuner est très simple à faire et vraiment délicieux (un de mes déjeuners préférés). Vous pouvez ajouter un café sans sucre ou bien un bon thé au miel. Je n’ai pas fait de photo mais les lecteurs qui tenteront ce petit-déjeuner comprendront pourquoi (ce n’est juste pas photogénique). Pour ceux qui aiment quand le petit-déjeuner croque sous la dent, ceci n’est vraiment pas fait pour vous ! Mais je vous trouverai un petit-déjeuner qui croque, c’est une promesse!

Bonne dégustation !

 

Nouvelles aventures = nouvelles découvertes culinaires !

Bonjour à tous,

J’ai décidé il y a quelques mois de continuer mon aventure universitaire à Bologne, en Italie. Mes examens réussis en juin, j’allais donc partir à l’aventure, seule, sans connaître la langue, sans logement (oui je sais, j’aime les risques).

Et me voilà : cela va faire un peu moins d’une semaine que je suis arrivée et que j’ai trouvé un logement (non je ne vis pas dans une tente sur le campus universitaire). Ma première rencontre avec la nourriture a été un peu spéciale car en fait je n’ai pas fait connaissance avec la nourriture. Le rythme de vie italien est bien différent du nôtre. Je vous explique : il n’y a presque pas de supermarché à l’intérieur de la ville. J’ai pu remarquer que les gens sortaient le plus souvent au café pour se nourrir et allaient faire leurs courses en dehors des remparts, où la vie étudiante est abondante. Donc, pendant quatre jours, je me suis nourri de petits biscuits et du délicieux déjeuner que l’hôtel offrait (oui cela est bien de la mozzarella) !

 20140830_094158

Heureusement, j’ai pu trouver juste à côté de mon appartement un supermarché (très petit mais je prends tout ce que je trouve). Les premiers jours ont été difficiles et la consommation de Lactase fut grande !

20140829_123434

En faisant ce voyage, je me suis lancée un grand défi car je vais vivre cinq mois dans un pays où on mange beaucoup de fromage et dont la consommation de lactose est donc très importante. Je reste positive sur le fait de pouvoir trouver de nouvelles recettes avec des ingrédients que je ne connais pas et bien sûr vous faire partager tout cela. Je peux déjà dire qu’en ayant fait mes courses aujourd’hui, j’ai trouvé de nombreux produits sans lactose donc mon espoir de ne pas mourir dû a de fortes douleurs est resté intacte.

A la prochaine,

Ciao!

Le saviez-vous ?

Pour ceux qui aime les spaghettis, pour ceux qui ne peuvent point se passer de fromage dans leur pâte… Voici une bonne nouvelle : certains fromages râpé ne contiennent en fait pas de lactose. Vous raffolez de parmesan ? De gruyère ? Ou encore d’Emmental ? Figurez-vous qu’il n’y a pas de lactose dans ceux-ci ! Alors, faites-vous plaisir.

Si vous voulez absolument manger du fromage, il n’y a qu’une seule condition à votre désir. Celle-ci est la durée d’affinement. Vérifiez toujours que le fromage que vous désirez soit affiné pendant plus de 3 mois. Comme pour le fromage de chèvre qui vous manque, regardez la durée (malheureusement qui n’est pas souvent indiqué).

En attendant voici une petite recette de « gaufres » au saumon très rapide quand vous êtes en kot :

–          2 pâtes à pizza sans lactose (à vérifier dans la constitution)

–          Un fromage de chèvre à tartiner affiné plus de 3 mois

–          Des tranches de saumon

–          Vous aurez aussi besoin d’une machine à croque monsieur

Prenez une pâte à pizza, étalez là sur un plan de travail. Recouvrez la pâte de fromage de chèvre. Ensuite, placez les tranches de saumon sur l’entièreté de la pâte. Prenez l’autre pâte, étalez la sur l’autre pour ainsi refermer la préparation. Coupez des rectangles de la taille des carrés de votre machine à croque monsieur et faites les cuire 5 minutes en les surveillant. A manger avec une bonne petite salade ! Repas simple et rapide à faire en kot !

Bonne dégustation !

Retour après une longue absence

Cela va faire maintenant beaucoup trop de mois que j’ai laissé ce blog culinaire périr ! Je me suis rendu compte que je ne prenais plus le temps pour moi et ma cuisine tant aimé.

La vie d’étudiante est beaucoup plus prenante que je l’aurais cru. J’ai fait face à de nombreuses difficultés d’horaire mais j’ai envie de reprendre en main ce blog. J’en ai appris beaucoup sur le lactose ou sur des aliments que je ne pensais pas pouvoir manger et en fait si ! Par exemple l’emmental peut être mangé par des intolérants au lactose car il contient 0% de lactose.

J’ai découvert de nouveau complément alimentaire qui fonctionne encore mieux : le Lactose Ok instant. Un petit sachet qui se dissout dans la bouche et qui agit instantanément ce qui me semble très utile en cas de petites urgences, de repas rapidement mangé avant d’aller en cours ou une sortie improvisée.

Je promets un retour avec de nouveaux articles et de nouvelles recettes surtout pour les étudiants donc préparer vos petits fours et vos micro-ondes !

A dans pas longtemps !

P1080853

Un poulet citron très léger !

Retour avec un de mes plats d’enfance préférés : le poulet citron ! Depuis le temps, la préparation a fortement changé. La préparation de base était composée de pomme de terre coupée en rondelle et frit dans de l’huile de friture. Oui, oui, ce n’est pas très bon côté santer et c’est bien pourquoi cette recette a évolué. Il y a quelques années, ma mère s’est vu offrir une machine de la marque Seb. Cette machine permet de faire des fritures sans huile (enfin une cuillère d’huile) ce qui réduit fortement l’apport en graisse. Une vraie révolution pour respecter son corps tout en se faisant plaisir, cette machine est absolument incroyable. Des petites pomme de terre croustillantes parfaites pour ce plat !

Friteuse-Seb-Actifry

Cette recette est une recette familiale à base de poulet, pomme de terre, citron et ail ! C’est tout simple, laissez-vous tenter !

Ingrédients :

1kg d’ailes de poulet

1kg de pomme de terre

3 citrons

4 gousses d’ail

Sel et poivre

P1080752

Premièrement, mettez à bouillir le poulet pour éliminer la graisse et le pré-cuire. Mettez les ailes dans une casserole avec un peu d’huile et laisser chauffer. Lorsque l’eau boue, les poulets sont cuits . Réservez le bouillon de poulet pour la suite.
Pendant que le poulet boue, épluchez et coupez en rondelle les pommes de terre et mettez les dans une machine Seb ou faites les revenir à la friteuse.
Ensuite, pressez les citrons et l’ail dans un bol et rajoutez une louche de bouillon de poulet.

Maintenant, il est temps de faire l’assemblage. Prenez un plat qui va dans le four, ajoutez premièrement les pommes de terre et au dessus les ailes de poulet. N’oubliez pas de saler et poivrer. Mettez les à griller le poulet et les pommes de terre au four pendant 15 minutes. Ensuite ajoutez le jus contenant le citron, l’ail et le bouillon de poulet. Laissez encore mijoter 5 à 10 minutes jusqu’à ce que les poulets soient grillés.

Sortez le plat du four et bonne dégustation !!

Idées petit déjeuner !

Après quelques trouvailles dans mon magasin Bio, j’ai fais une recharge de petit déjeuner pour recommencer une nouvelle année encore meilleure que la précédente !

JOUR 1 :

Chocolat chaud avec chantilly bien sûr !! Et le reste d’un biscuit pour bavarois !

JOUR 2 :

Café et madeleine !

Et je vous présente mon nouvel ami : monsieur nuté + ! Je vous avais présenté monsieur chocénut il y a peu mais celui-ci me tentait particulièrement parce qu’il est sans huile de palme et je cherche à me nourrir sans huile de palme ce qui n’est pas si facile malheureusement ! Ayant déjà des problèmes de cholestérol, je ne dois absolument pas en rajouter une couche ! Je ne l’ai pas encore testé mais je le ferai cette semaine avec de bonnes crêpes  au lait de soja bien entendu !

 

Alors j’espère que ces quelques idées vous aura aidé !!

Bonne dégustation !

Un retour après de longues semaines !

Cela va faire plus d’un mois que je n’ai rien rajouté sur ce blog, toutes mes excuses ! Malheureusement, j’ai eu un long blocus qui fut très rude ! Mais tous cela est enfin fini et je peux revenir à mes habitudes culinaires !

Premièrement, je vous souhaite une merveilleuse année ! Pleines de découvertes culinaires, pleines de recettes sans lactose et surtout une bonne santé ! J’espère trouver de nouvelles astuces, de nouvelles recettes !

Si vous voulez une certaine recette, dites le moi je ferai tous mon possible pour arriver à la transformer !

P1080578

Chocolat et poire, un délice !

Après les bananes, ce sont les poires qui rendent l’âme ! Alors, rien de mieux qu’un gâteau pour récupérer la catastrophe. Et rien de mieux que du chocolat noir pour rehausser le goût de ces petites poires Durondeau !

J’ai eu peur que le gâteau soit trop cuit, car le dessus commençait à bien noircir alors que l’intérieur n’était pas encore cuit ! Bien heureusement, ce ne fut pas le cas et le gâteau était assez moelleux !

Voilà ma recette :

3 poires Durondeau pas trop ferme

200g de chocolat

4 oeufs

80g de sucre

65g de beurre

1 paquet de sucre vanillé

1 paquet de levure chimique

Premièrement, préchauffez votre four à 190°. Pelez et coupez vos poires en petits dés. Ensuite, séparez les jaunes des blancs d’oeufs. Fouettez vos jaunes avec le sucre et sucre vanillé jusqu’à ce que votre mélange blanchisse. J’ai utilisé mon cooking chef ce qui m’a beaucoup aidé à faire blanchir ces petits jaunes. Mélangez la farine et le levure et incorporez les au mélange précédant.

Prenez votre chocolat et mettez-le dans une casserole à feu doux. Lorsque celui-ci commence à fondre, ajoutez-y le beurre. Quand le chocolat et le beurre sont fondus, ajoutez les cubes de poires.

Ensuite, mêlez le mélange chocolat au mélange farine-sucre. Battez les blancs en neige et incorporez-les sans les casser à la pâte.

Enfin, beurrez et farinez votre moule et enfournez pendant 25 à 30 minutes. Surveillez la cuisson à l’aide d’une lame de couteau.

Lorsque le gâteau est cuit, démoulez-le et laissez le tiédir. Il est meilleur de le manger tiède !

Bonne dégustation !

Poisson et jambon fumé ?

Le poisson, toujours le poisson ! L’hiver arrive et mon manque d’iode se fait sentir, voilà pourquoi j’ai décidé de faire une recette de poisson. Enfin une recette, plutôt une cuisson ! Des courses rapides et une envie de poisson, mon choix s’est arrêté sur 3 bellestruites prêtes à l’emploie.

Il y a quelques semaines j’ai lu une recette de truites et lard cuites au four ce qui m’a assez interpellé ! Est-ce bon ? L’idée me semblait farfelue, mais cette semaine, en voyait ces petites truites je me suis dit, pourquoi pas ! Par contre, j’ai changé le lard par du jambon fumé, car il m’en manquait ! Les deux étant assez proche, j’ai tenté le coup !

Maintenant vous allez me demander si cela est bon ! Et bien figurez vous que oui ! J’ai vraiment aimé l’association Truite et Jambon fumé agrémenté de citron !

Voilà ma petite recette :

3 truites

1 citron

3 tranches de jambon fumé

des épices : sel, thym, etc…

huile d’olive

Si votre poisson n’est pas encore vidé, faites-le. Quand il est nettoyé, coupez votre citron en fine tranche et placez une tranche dans chaque poisson (j’en ai malheureusement mis de trop et l’amertume du citron à un peu attaqué le goût). Ensuite enroulez votre jambon fumé autour du poisson, je n’en ai mis qu’une tranche, mais vous pouvez bien sûr en mettre plus ce qui donnera encore plus de goût ! Enfin mettez vos épices et un filet d’huile d’olive sur vos poissons !

Enfournez vos poissons pour plus ou moins 20 minutes en chaleur tournante à 200°, puis finissez les en dorant le dessus avec la fonction grill !

J’y ai ajouté des chicons braisés ! Si vous voulez la recette laissez-moi un message !

Bonne dégustation !